AS PORTUGAIS NIORT : site officiel du club de foot de NIORT - footeo

Les Portugais sans réalisme

8 mai 2014 - 20:05

L'attaquant Haris Alic aura tout tenté. Sans réussite comme ce fut le cas hier sur le terrain des Portugais de Niort

Port. Niort - Neuillaubiers : 0-0 Les Niortais ont laissé échapper deux points qui risquent de peser lourd dans le décompte final.

Mathématiquement avant le coup d'envoi, les Portugais conservaient une petite chance d'accession. Malheureusement, le nul concédé face à une formation nueillaubraise venue elle, le chercher, plombe la fin de championnat des joueurs d'Anthony De Sousa. Des occasions, les locaux s'en sont créées.
Très souvent par les frères Alic (6e, 7e, 20e, 28e), ou par le toujours vert Anthony De Sousa (31e), sur lequel le poids des ans ne semble pas avoir d'effets. Mais il aurait fallu un peu moins de précipitation et plus de justesse pour pouvoir les concrétiser. Du côté nueillaubrais, on avait décidé d'attendre et de procéder par contres rapides. Une tactiqiue qui qi elle n'a pas étonné les Portugais, aurait pu s'avérer payante. Notamment quand Drochon qui s'était échappé côté gauche, centrait fort devant le but de Berruer, mais ni Lerossignol, ni Soulard ne parvenaient à reprendre le cuir (10e).
A peine remis de cette frayeur, que les Portugais s'en procuraient une seconde. Drochon chipait le ballon dans les pieds d'Armindo Ferreira à vingt mètres du but, mais poussait trop son ballon pour dribbler Berruer sorti à sa rencontre, et ne parvenait pas à le redresser (13e). Paulo Antonio, toujours très actif et infatigable à 35 printemps, avait beau haranguer ses coéquipiers, les Niortais manquaient de justesse ou de précision pour forcer la décision.
Au retour des vestiaires, le scénario ne variait que peu. Les locaux montraient de réelles vélleités offensives, mais ne parvenaient toujours pas à les transcrire au niveau comptable. Ils étaient même tout près de friser la correctionnelle, quand Soulard parti seul à la rencontre de Berruer, ouvrait beaucoup trop son pied (sûrement gêné par l'état du terrain sur le coup), et voyait sa tentative quasiment aller en touche (49e) ! Les Portugais insistaient.
Suite à un joli centre de Haris Alic, Malguid fraîchement rentré, voyait sa tête repoussée par la transversale (73e). Anthony De Sousa regrettait ensuite que son centre fuyant ne trouve pas preneur (76e). Arcboutés en défense, les Nueillaubrais parviendront à conserver leur résultat.

Commentaires

NOMBRE DE VISITEURS

Record du Jour         Nouveau Record

  08 Septembre                        15 Septembre

  312 visiteurs                            517 visiteurs

Record du Mois       Nouveau Record

  Décembre 2012                  Septembre 2013

          3185                                         6786